Quelques règles d’orthographe

Quelques règles d’orthographe

  

 

 

 

Vous appréciez mon travail, faîtes un tour ici :

Inscrivez-vous

Adsense

S – Les bonnes lettres pour les bons sons

S – Les bonnes lettres pour les bons sons

 Présentation de 2 méthodes :

 Patati et Patata

Les Alphas

Ma démarche et mes outils

J’affectionne particulièrement ces 2 méthodes pour :

  • leur façon de rendre moins abstraites l’apprentissage de la lecture
  • le procédé mnémotechnique
  • la prise en compte de plusieurs voies de mémorisation

Une petite différence qui fait la différence :

Personnellement , je trouve que Patati et Patata est moins infantilisant que la méthode des Alphas. C’est pourquoi , vu l’âge de mes élèves non lecteurs , je préfère utiliser Patati et Patata. Vu la souplesse de ces méthodes , rien ne m’empêche d’y intégrer d’autres méthodes ( comme les Alphas ) pour certains aspects de l’apprentissage.

Je le répète mais je trouve cela tellement important à une époque où l’on ne prône que des méthodes ou des courants pédagogiques comme les meilleurs. Je reste persuadé que les apprentissages se font différemment chez chacun. Tel apprenant peut être sensible à une méthode alors que tel autre ne réussira pas à entrer dans la méthode. J’irai même plus loin. Cela peut concerner uniquement des points de méthodes. Par conséquent, le rôle de l’enseignant est là. Et c’est ce en quoi il est différent d’un ordinateur ou d’un livre ! Seul ce dernier est le mieux à même de savoir quelles méthodes ou quels outils utiliser ! Seul ce dernier , de par sa connaissance et sa formation , peut varier et adapter les méthodes en fonction des besoin de chacun. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes , mais tout cela dépend de ce que l’on en fait.

Pour l’apprentissage de la lecture, j’utilise priotairement : la méthode « Patati et Patata »

  • Je trouve  la adaptée à tous quel que soit l’âge. Elle est très structurée mais laisse en même temps une certaine initiative aux enseignants. Les leçons et les exercices sont construits de la même façon de telle sorte que les élèves s’y retrouvent facilement. Cependant, en fonction de l’âge des élèves on peut adapter à son gré le petit texte qui accompagne chaque graphie. Lorsqu’on travaille dans l’enseignement spécialisé, il arrive d’avoir des élèves de 15 ans qui ne savent pas lire. On ne peut leur proposer des supports trop infantilisants. Cette méthode permet de travailler le code et laisse suffisamment de temps pour pouvoir travailler d’autres écrits correspondants à l’âge et aux besoins des élèves.
  • Elle aide énormément les élèves à mémoriser la graphie ou les graphies d’un son.

Mon aide-Mémoire

Renvoi vers des sites très intéressants :

 Site de Patrick Straub , concepteur de la méthode

 La classe de Corinne

Des fiches de lectures dans lesquelles elle mélange la méthode de Patati et Patata et la méthode des alphas

 Iticus

Des fiches et des exercices de lectures 

 Mon cartable

Des fiches et des exercices de lectures

Pour aider à l’apprentissage de la lecture :

 

http://aide-pour-apprendre.fr/project/utiliser-la-memoire-visuelle-et-auditive-une-aide-a-lapprentissage-de-la-lecture-la-production-decrits-et-lorthographe-lexicale/

Un article sur l’intérêt de travailler avec les différentes mémoires pour un apprentissage de la lecture réussie.

 

 

Vous appréciez mon travail, faîtes un tour ici :

Inscrivez-vous

Adsense

L’orthographe des mots fréquents

L’orthographe des mots fréquents

Pour que les élèves aient tout le temps à leur disposition les mots les plus fréquents , je fabrique un petit livret plastifié qu’ils glissent dans leur aide-mémoire .

Cet outil ne s’adresse pas seulement à des élèves , il peut aussi être très utile à des adolescents ou à des adultes qui ont du mal à mémoriser l’orthographe de certains mots.

Comment travailler la mémorisation des mots outils ?

(d'après la méthode de Patrick Straub )

Pour faciliter la mémorisation de ces mots, il est aussi possible de travailler de différentes manières. Contrairement à  ce que préconisent encore certains enseignants :  » Pour apprendre le mot , il faut le copier . »  » S’il y a une erreur dans le mot , tu devras le recopier 10 fois … » . Si votre enfant a des problèmes de mémorisation, de lecture, de transcription phonétique et de graphisme, Je vous assure que cela ne sert à rien mise à part à décourager votre enfant .Je l’ai vécu  en tant qu’enseignante et en tant que maman de 2 enfants dyslexiques. J’ ai vu pleurer mon fils tous les soirs car son maître lui disait qu’il n’avait pas appris ses mots. C’était pour lui une grande injustice. Et par dessus le marché , les mots avec une erreur à la dictée , il devait les recopier 10 fois. Quelle punition pour lui !!!! Au début, je n’ai pas voulu aller à l’encontre du maître mais vu que mon fils était de plus en plus mal , j’ai refusé qu’il fasse ce travail de copie. Je ne me suis pas opposée à un travail d’un autre type mais s’il vous plaît :  » Un élève dyslexique n’apprendra pas en copiant … » Je vous renvoie vers quelques sites qui donnent des astuces et des techniques très intéressantes.  Pourquoi ne pas accepter que les élèves ayant beaucoup de mal en orthographe aient un aide-mémoire des mots fréquents ? Par ailleurs, si votre enfant doit copier et mot et a des difficultés en écriture, utilisez le clavier et l'informatique.

 

Vous appréciez mon travail, faîtes un tour ici :

Inscrivez-vous

Adsense