Les indispensables

Pour réaliser mes fiches de numération , je m’appuie en grande partie sur les célèbres travaux de Rémi Brissiaud « J’apprends les maths »  ( édition Retz )

La boîte de Picbille

Un lot de boîtes ( selon le niveau et le nombre d’élèves )

La mallette de jeux : elle n’est pas indispensable mais permet de gagner du temps. 

Rémi Brissiaud est titulaire d’une maîtrise de mathématiques et d’un doctorat en psychologie cognitive. Il intervient en en psychologie cognitive à l’Université de Cergy-Pontoise (ESPE de Versailles).

De plus , ce chercheur est associé à l’équipe « Compréhension, Raisonnement, et Acquisition de Connaissances » .

Vous avez sûrement entendu parler des célèbres « boites de Picbille ». Il en est le concepteur. Il accompagne ses idées par des manuels scolaires nommés sous le nom de « J’apprends les maths ». Ces livres existent de la GS au CM2. Vous trouverez leurs références en cliquant sur les liens présents dans la partie ci -dessus nommée « Les indispensables ».

Voici quelques uns de ses principes :

  •  la compréhension du nombre passe par l’enseignement et la pratique de la décomposition des nombres et du comptage-dénombrement.
  • A cette pratique, il oppose le comptage numérotage. 
  • Le calcul mental est indispensable pour comprendre le concept de nombre .

Pour davantage comprendre son positionnement didactique, je vous renvoie ( ci-contre ) vers quelques articles simples et clairs :

Les cahiers pédagogiques : le comptage et le surcomptage font débat

Dans cet article, Rémi Brissiaud distingue 2 façons d’enseigner le comptage à l’école :

« Soit l’enseigner en insistant sur la correspondance : un mot, un élément. Cela conduit l’enfant à concevoir les éléments successivement pointés avec le doigt comme «  le un, le deux, le trois, le quatre, etc.  ». Les mots prononcés sont alors des sortes de numéros renvoyant chacun à un élément et un seul, et on peut donc parler d’un comptage-numérotage. »

« Soit l’enseigner en insistant sur la correspondance entre chaque mot et la pluralité des unités déjà considérées : «  un, et encore un, deux ; et encore un, trois ; et encore un, etc.  » Il s’agit de faire comprendre aux élèves que chaque nouveau mot prononcé donne le nombre résultant de l’ajout d’une nouvelle unité. On peut alors parler d’un comptage-dénombrement.

Le comptage-dénombrement : un point de vue en accord avec les programmes de 2 016

« Concernant l’appropriation des nombres, cela implique leur étude progressive et, notamment, ….  de présenter un nombre comme 8, par exemple, comme 5 + 3  /   7 + 1  /  4 + 4  / etc. Concernant l’addition, cela implique d’enseigner 9 + 8, par exemple, comme 9 + 1 + 7. Enfin, concernant la soustraction, de concevoir la différence entre 8 et 5, par exemple, comme ce qui manque à 8 pour avoir 5, la décomposition 8 = 5 + 3 permettant de conclure.  »

 » Il est en effet crucial que les élèves sachent que 132 = 13 dizaines + 2 unités parce que cette décomposition est d’un usage constant en calcul mental et elle est en jeu dans tous les phénomènes de retenues des opérations posées. « Il est important de travailler cet aspect sur des nombres entre 0 et 200 car : « Avec des nombres plus grands, 832 par exemple, la décomposition analogue, 832 = 83 dizaines + 2 unités, est bien plus difficile à comprendre parce qu’on ne se représente plus mentalement les quantités correspondantes. »

D’autres ouvrages très intéressants :

Si je ne connais pas personnellement cet auteur ,Colette PICARD, les éditions Chenelières sont une référence dans le domaine des apprentissages. 
L’auteur de ce livre , Eric Truskolski, est un professeur des écoles spécialisés dans l’A.S.H.
L’auteur de ce livre , Luc CARON ,a participé à de nombreux ouvrages de la collection RETZ .

Roland Charnay est un didactien connu pour avoir participer à l’élaboration de la méthode ERMEL et Cap Maths

Lorsque j’ai fait ma formation pour devenir Professeur des écoles ( il y a 15 ans maintenant ) : La méthode Ermel et la méthode de J’apprends les maths ( Brissiaud ) étaient les deux méthodes incontournables .

Les ouvrages ERMEL ( nom de l’auteur ) sont  le résultat de travaux de recherche conduits par l’équipe de recherche en didactique de l’INRP, regroupant des formateurs en IUFM et des enseignants de l’école primaire.

Ces ouvrages s’adressent aux formateurs et aux enseignants.   La numération , le calcul mental , le calcul posé , les mesures  ( en bref tout ce qui touche au nombre ) sont indissociables de la résolution de problèmes . C’est d’ailleurs la résolution de problèmes qui permet d’aborder la notion de nombre . Cela permet de :

  • Mettre du sens dans la numération . En effet , si on ne mettait aucun sens dans les nombres , à quoi serviraient-ils  ?
  • Partir de la représentation de chacun des élèves pour les amener progressivement vers une résolution plus mathématique.
  • confronter les stratégies de résolution , de les expliciter  , et de réinvestir  des connaissances pour en acquérir de nouvelles.

Les cahiers de l'élève :

Des liens intéressants

Des dossiers très intéressants à télécharger. Il s’agit de théorie mais avec de nombreux exemples de mise en pratique.

  académie de Poitiers

  Académie de Grenoble 

Des sites ressources pour la numération

  Librairie interactive

  • De nombreuses ressources sur la numération 

  Soutien 67

  • Besoin d’une fiche ou d’une leçon rapidement. C’est le bon site !

  bout de gomme

  • Toute une année de maths : Des fiches toutes prêtes en numération et en calcul : niveau CE1

  Dans ma trousse

  • Toute une année de maths : Des fiches toutes prêtes en numération et en calcul : niveau CP

  toupty

  • des jeux en ligne pour les maternelles et les CP

  école de crevette

  • une progression et des exercices très bien faits ( à partir de Cap Maths )

  lakanal

  • des fiches ( niveau GS – CP – CE1)
  • une police Picbille à télécharger gratuitement
  • des exercices en ligne
  • des affichages et des leçons très bien faîtes

 Daniel Pernoux

  • Une liste très importantes de sites pour travailler les mathématiques à l’école primaire

  Champion des maths

  • jeux  mathématiques en ligne ( du CP au CM2)
  • possibilité d’enregistrer son score 
  • des exercices en ligne

  le matou matheux

  • jeux  mathématiques en ligne ( du CP au CM2)
  • possibilité d’enregistrer son score 
  • des exercices en ligne

Des liens intéressants sur les techniques opératoires

  micetf

 – générateur d’opérations + correction

  – possibilité de rentrer des critères personnalisés

  les bons plans de gandalf

 – liste de générateur d’opérations + correction

  – liste de générateur de jeux mathématiques

  école de crevette

 – ceinture d’opérations posées

  Mais que fait la maîtresse

 – ceinture d’opérations posées

  ecole de sermoise

 – ceinture d’opérations

  melimelune

 – ceinture d’opération

  clic ma classe

 – des générateurs de calcul + correction

 – exercices en ligne ( selon la méthode de Picbille)

Des ouvrages très intéressants sur le calcul

La série de livre  » Les petits cahiers «  permet d’entraîner l’enfant au calcul mental, à l’analyse et au raisonnement. Elle propose des exercices-jeux  qui permettront à terme d’utiliser le calcul mental  dans les situations de la vie courante.

Les « exercices » s’appuient sur :

– des résultats mémorisés par cœur (tables, doubles, moitiés…),
– des procédures mathématiques  (ajouter ou enlever une dizaine…),
– des stratégies  de réflexion
– une évaluation du résultat

S’inscrire à la newsletter